Carambolages A16 : qui sont les personnes poursuivies par la police belge ?

L'autoroute A16 a été le théâtre, ce jeudi 5 mai, de plusieurs carambolages après une course-poursuite. La police belge a ouvert le feu sur un véhicule pris en chasse à plus de 200 km/h.

France 2

Plusieurs carambolages ont eu lieu sur l'autoroute A16 près de Dunkerque, ce jeudi 5 mai, après une course-poursuite. La police belge a ouvert le feu sur un véhicule pris en chasse à plus de 200 km/h. "En fait, cette course-poursuite a commencé un peu plus tôt à 50 kilomètres d'ici sur une aire de repos de Jabbeke en Belgique. Un chauffeur routier vient d'être agressé par quatre personnes. Selon les premiers éléments de l'enquête, il pourrait s'agir de quatre passeurs de migrants. La police belge intervient alors et prend en chasse les quatre hommes jusqu'à la frontière française", explique Julien Cholin en direct de l'autoroute A16 près de Dunkerque (Nord).

15 coups de feu tirés

Une frontière que la police belge franchit conformément aux accords d'octobre 2015 qui permettent aux policiers belges d'intervenir sur le territoire français. "Durant cette course-poursuite, au moins une quinzaine de coups de feu sont tirés par la police belge. L'une des questions de la procédure va être de savoir si ces coups de feu ont été tirés en Belgique ou en France puisque les accords dont je parlais ne permettent pas à la police belge de faire feu sur le territoire français", précise le journaliste. C'est pourquoi les policiers belges ont été entendus ce matin par les enquêteurs français avant de rejoindre la Belgique en fin de matinée.

Le JT
Les autres sujets du JT