Automobile : plus que huit mois pour supprimer les vitres teintées à l'avant des véhicules

Dès janvier 2017, les chauffeurs de véhicules aux vitres teintées pourront écoper d'une amende et d'un retrait de points.

France 3

Les vitres teintées à l'avant des véhicules seront bientôt interdites. Un décret vient d'être promulgué. Les propriétaires des voitures concernées ont jusqu'au 1er janvier prochain pour faire les modifications nécessaires. Selon le ministère de l'Intérieur, elles représentaient un danger pour la circulation. 

135 euros et trois de points de permis

Teintées au-delà de 30%, les vitres représentent pour certains spécialistes un vrai danger. "Déjà c'est une sécurité notamment pour les motards qui cherchent le regard des conducteurs dans les rétroviseurs. Et ensuite, c'est une sécurité parce que ça va permettre les contrôles sur la ceinture de sécurité et sur l'utilisation des smartphones", explique Christophe Ramond, chef d'étude et recherches prévention routière. À partir de janvier 2017, il en coûtera 135 euros et trois de points de permis aux contrevenants. En France, 800 entreprises travaillent dans la pose de films pour vitrage. Pour elles, le coup est dur, beaucoup craignent de disparaître.

Le JT
Les autres sujets du JT