Cet article date de plus d'un an.

Voiture électrique : on a testé un départ en vacances sans une goutte d'essence

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min
Automobile : le défi de partir en vacances avec une voiture électrique
Article rédigé par France 2 - A. Peyrout, C. Theophilos, S. Sahki, R. Laurentin
France Télévisions
France 2
Si les voitures électriques représentent désormais 11,7% des ventes de véhicules neufs en France, il reste parfois compliqué de faire un long trajet sereinement, et notamment de trouver des bornes de recharge.

Un journaliste de France 2 a tenté l’expérience de voyager en voiture électrique. Direction Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) avec un défi : rallier la cité corsaire. Pour planifier le trajet, une application calcule l’itinéraire et les points de charge où s’arrêter. "Ça fait cinq heures de route, une heure rien que pour la charger", détaille le journaliste Alexandre Peyrout. Pour quitter Paris, lui et ses amis prennent l’autoroute. Mais avec la vitesse, l’autonomie de la voiture se réduit.

7h de trajet dont 2h de recharge

Après 130km, il reste déjà 30% de batterie. L’application propose déjà de s’arrêter car sur une aire d’autoroute se trouve une borne de recharge rapide "ce qui permettra d’économiser du temps sur le trajet", précise Alexandre Peyrout. Pour gagner 160km d’autonomie, il faudra 30 minutes et débourser 15 euros. Des applications répertorient aussi des bornes de recharges mises à disposition par des particuliers, mais elles sont peu nombreuses et la charge est plus lente. Le défi est finalement relevé en 7h : 5h de route et 2h de charge. Cela aura coûté 25 euros contre 65 euros avec un moteur thermique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.