Transport aérien : les Boeing restent au sol, après un feu de réacteur

Aux États-Unis, un Boeing 777-220 de la compagnie United Airlines a dû faire demi-tour en urgence samedi 20 février après une panne de réacteur. Depuis, tous les Boeing 777 équipés du même moteur sont immobilisés au sol.

franceinfo

Un débris venu du ciel a transpercé le toit d’une voiture, samedi 20 février. Plusieurs morceaux d’un avion-cargo, un Boeing, sont tombés sur une ville du sud des Pays-Bas. Le même jour, le réacteur d’un autre Boeing a pris feu aux États-Unis. Les 241 personnes à son bord sont toutes saines et sauves.

“Ça a commencé à secouer”

“Il y a eu un gros boum ! Et puis, ça a commencé à secouer”, raconte une passagère. Des morceaux sont également tombés sur des habitations, mais sans faire de blessés. Dans le monde, tous les avions équipés de ce type de moteur sont aujourd’hui cloués au sol, explique le 23h de franceinfo du lundi 22 février. Ces incidents arrivent au plus mal, alors que le secteur aérien subit de plein fouet la crise sanitaire et économique du Covid-19.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des débris d\'un Boeing 777 sont tombés au dessus de Denver dans le Colorado, le 20 février 2021.
Des débris d'un Boeing 777 sont tombés au dessus de Denver dans le Colorado, le 20 février 2021. (MICHAEL CIAGLO / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)