Aigle Azur : une situation plus que floue à Orly

Onze avions d'Aigle Azur sont cloués au sol et 1 200 personnes sont privées d'activité après la décision de la compagnie de suspendre ses vols. Le point en direct d'Orly avec la journaliste de France Télévisions Octavie Morel.

La décision d'arrêter les vols de la compagnie Aigle Azur, vendredi 6 septembre, a résonné comme une onde de choc parmi les passagers et les salariés. "Pour l'instant, la situation est très floue, les salariés ne sont plus payés par la compagnie, mais un système de garanties a pris le relais. Aigle Azur assure à ses salariés que la recherche de repreneurs se poursuit activement. Il faut faire vite, car si lundi aucune offre de reprise n'est présentée, les salariés seront purement et simplement licenciés", détaille depuis Orly Octavie Morel.

Le temps presse

Du côté de la CFDT, syndicat majoritaire, une reprise par Air France est préférée. "L'inquiétude commence à monter, les syndicats des pilotes ont appelé à manifester, et une réunion entre les représentants syndicaux et la direction d'Aigle Azur est prévue lundi, pur éviter que les 1 200 salariés se retrouvent sans emploi", indique la journaliste de France Télévisions.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un Airbus A319 opérant pour la compagnie Aigle Azur, à Bagdad, le 31 octobre 2010.
Un Airbus A319 opérant pour la compagnie Aigle Azur, à Bagdad, le 31 octobre 2010. (AHMAD AL-RUBAYE / AFP)