Cet article date de plus de huit ans.

A Lisieux, le maire engage un plan d'économies

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min
A Lisieux, le maire engage un plan d'économies
A Lisieux, le maire engage un plan d'économies A Lisieux, le maire engage un plan d'économies (FRANCE 2)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 2

Face à la baisse des dotations de l’État, il entend couper dans les dépenses plutôt que d'augmenter les impôts. 

Les maires ne décolèrent pas depuis que François Hollande a confirmé que la baisse des dotations de l'État aux communes et intercommunalités allait se poursuivre.

A Lisieux (Calvados), cette baisse représente une coupe budgétaire de trois millions d'euros en trois ans. Conséquence ? Le maire a engagé un plan d'économies qui concerne à la fois l'éclairage public, les crèches mais aussi la culture.

Ne pas augmenter les impôts

"Les lumières sont éteintes la nuit, de minuit à 4h30 du matin, ce qui génère une économie d'environ 60 000 – 70 000 euros par an", précise Bernard Aubril, le maire DVD de Lisieux. Par ailleurs, la patinoire, installée tous les hivers dans la ville, ne le sera plus que tous les deux ans.

Avec ce plan d'économies, le responsable de la ville a fait le choix de ne pas augmenter les impôts. Toutefois, certaines décisions ne font pas consensus dans la ville. "On est amené à prendre des mesures qui ne font pas plaisir", admet d'ailleurs le maire de la commune.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.