1er-Mai : Jean-Claude Mailly juge "inacceptable" les violences commises à l'encontre de la CGT

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 6 min.
1er mai : Jean-Claude Mailly juge "inacceptable" les violences commises à l'encontre de la CGT
France Info
Article rédigé par
P. Loison - franceinfo
France Télévisions

Jean-Claude Mailly, ancien secrétaire général de FO, est l'invité du 23h de franceinfo, mardi 4 mai. Il s'exprime notamment sur les violences commises à l'encontre de la CGT lors de la manifestation du 1er mai 2021.

Une nouvelle force contestataire a émergé au moment des "gilets jaunes", loin des formes syndicales. "On a essayé dans les manifestations, on a les a rejoints à chaque fois et pas une seule fois eux nous ont rejoints. Les cadres des syndicats n'ont jamais appelé les syndiqués et tous leurs groupes à venir défendre les 'gilets jaunes' alors qu'on défendait quelque part les mêmes choses", explique Faouzi Lellouche, un "gilet jaune".

"Ce n'est pas démocratique"

Un point de vue que ne partage pas Jean-Claude Mailly, qui rappelle sur franceinfo mardi 4 mai que "les 'gilets jaunes' ne souhaitaient pas que les syndicats viennent, ils voulaient rester tel quel". L'ancien secrétaire général de FO juge "inacceptable" les violences commises à l'encontre des syndicats lors de la manifestation du 1er-Mai : "Ce n'est pas démocratique (...) c'est dangereux". À propos des "gilets jaunes", Jean-Claude Mailly, auteur du livre Manifs et chuchotements chez Flammarion, estime "qu'ils ont posé les problèmes de fonds, mais sur les méthodes, on peut discuter". 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers 1er-Mai

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.