Fuites de sujets du bac : cinq candidats toujours en garde à vue mercredi soir

Au total, 19 candidats au bac avaient été interpellés à Marseille et en région parisienne.

Des candidats au baccalauréat, à Strasbourg, le 17 juin 2019.
Des candidats au baccalauréat, à Strasbourg, le 17 juin 2019. (FREDERICK FLORIN / AFP)

Cinq candidats au baccalauréat sont toujours en garde à vue mercredi 3 juillet au soir, dans l'enquête sur les fuites de sujets de mathématiques, a indiqué le parquet de Paris à franceinfo.

Sur les 19 candidats interpellés à Marseille et en région parisienne depuis mardi matin, 14 ont été relâchés, dont sept mercredi soir.

L'enquête porte sur les fuites de sujets de mathématiques dans toutes les filières. Elle a été ouverte pour "fraude aux examens, abus de confiance et recel de ce délit".

Le ministère de l'Education nationale avait assuré que la fuite était circonscrite à "3 ou 4 établissements de la région Île-de-France" et que les informations avaient circulé sur des réseaux privés, type WhatsApp. Il n'était pas question de repasser l'épreuve.