Bac : les candidats ont planché sur la philosophie

Ce mercredi 15 janvier au matin, les futurs bacheliers ont commencé les épreuves par la philosophie. Les journalistes de France 3 ont suivi certains candidats.

FRANCE 3

À Lamballes (Côtes d'Armor), la tension montait pour les futurs bacheliers à une demi-heure du début de l'épreuve de philosophie, mercredi 15 juin. Chacun vit l'épreuve à sa manière. Certains sont stressés, d'autres jouent les détendus. Pour gérer son stress, chaque élève à sa propre méthode. Théo, l'un des candidats, était encore plongé dans les cours la veille. Pamina au contraire avait l'objectif de déconnecter. "Je veux éviter les révisions pour ne pas mélanger tout ce que j'ai fait pendant un mois et demi", explique-t-elle. "Là je voulais sortir, prendre l'air et penser à autre chose qu'au bac."

Une semaine d'épreuves

À quelques minutes de l'épreuve, l'attente est insupportable. C'est ensuite parti pour quatre heures. Trois heures plus tard, Théo sort confiant. "J'ai fait ce que j'ai pu, mais ça devrait le faire", témoigne le jeune homme. Pamina, elle est soulagée. Pour eux, il reste encore une semaine d'épreuves.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des élèves de terminale passent l\'épreuve de philosophie du baccalauréat, au lycée Fustel de Coulanges de Strasbourg (Bas-Rhin), le 16 juin 2014.
Des élèves de terminale passent l'épreuve de philosophie du baccalauréat, au lycée Fustel de Coulanges de Strasbourg (Bas-Rhin), le 16 juin 2014. (FREDERICK FLORIN / AFP)