Béluga égaré dans la Seine : le cétacé est mort lors de son transport vers Ouistreham, annonce la préfecture du Calvados

L'animal de 800 kg avait été sorti de l'écluse de Saint-Pierre-la-Garenne (Eure), dans la nuit de mardi à mercredi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un béluga est sorti de l'écluse de Saint-Pierre-la-Garenne (Eure) dans un filet, le 10 août 2022. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

"C'est la mort dans l'âme que nous annonçons que le béluga n'a pas survécu", a annoncé l'ONG Sea Shepherd sur Twitter. Le béluga qui s'était égaré dans la Seine est mort au cours de l'opération de secours qui visait à le relâcher en mer, a confirmé la préfecture du Calvados mercredi 10 août. "Au cours du voyage [entre l'Eure et Ouistreham], les vétérinaires ont constaté une dégradation de son état, et notamment de ses fonctions respiratoires", à cause de sa "condition musculaire" "insuffisante", a expliqué une vétérinaire du Sdis dans une vidéo diffusée sur le compte Twitter de la préfecture, avant de conclure : "La souffrance était évidente (...) et donc il a fallu procéder à l'euthanasie."

Le béluga avait été sorti de l'écluse de Saint-Pierre-la-Garenne (Eure), où il était depuis plusieurs jours, dans la nuit de mardi à mercredi. Un bilan de santé avait "confirmé la maigreur de l'animal", qui refusait de s'alimenter, "mais ne [permettait] pas d'en déterminer la cause", selon la préfecture de l'Eure. Pour les vétérinaires, son état augurait "d'un mauvais pronostic vital".

L'autopsie de l'animal marin, une "nécropsie", sera "très importante" a souligné La vétérinaire du Service départemental d'incendie et de secours Florence Ollivet-Courtois. Ce décès s'ajoute à celui d'une orque retrouvée morte en mai dans la Seine.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Animaux

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.