VRAI OU FAKE Vrai ou fake : les violences contre la police sont-elles en hausse ?

D'après le ministère de l'Intérieur, les violences commises à l'encontre des forces de l'ordre auraient fortement augmenté au cours des dernières années.

Y a-t-il vraiment plus de violences envers les forces de l'ordre ces dernières années ? Penchons-nous sur les plaintes pour violences physiques et outrages envers des personnes dépositaires de l'autorité publique. Selon le ministère de l'Intérieur, il y en a eu 39 606 en 2000 et 68 267 en 2019. Cela représente une hausse de 74%.

Le nombre de blessés a doublé en 15 ans

Cette nette augmentation pourrait s'expliquer par l'émergence d'une nouvelle forme de contestation. "Nous avons assisté à l'apparition d'une mouvance radicale, qui affronte les forces de l'ordre et s'en prend aux symboles du pouvoir et du capitalisme", décrypte Mathieu Zagrodzki, chercheur au Cesdip (Centre de recherche sociologique sur le droit et les institutions pénales). Entre 2004 et 2019, le nombre d'agents blessés en mission a presque doublé. Des incidents qui ne surviennent pas majoritairement lors de manifestations, mais bien durant des missions de sécurité publique. En résumé, on observe donc bien une augmentation envers les forces de l'ordre au cours des 20 dernières années.

Un policier est poussé au sol par des casseurs, le 28 novembre 2020, à Paris.
Un policier est poussé au sol par des casseurs, le 28 novembre 2020, à Paris. (THOMAS COEX / AFP)