VRAI OU FAKE VRAI OU FAKE : la police est-elle plus violente en France que dans les autres pays européens ?

Les récentes images de violences policières ont suscité l'indignation en France. Certaines des armes utilisées dans l'Hexagone sont interdites chez plusieurs de nos voisins européens.

FRANCEINFO

Les vidéos de violences policières indignent et jettent l'opprobre sur les forces de l'ordre. Mais la police française est-elle plus violente qu'ailleurs en Europe ? Effectuer pareille comparaison est difficile, car les données sont comptabilisées différemment. En France en 2019, selon l'IGPN (Inspection générale de la Police nationale), huit personnes ont perdu la vie à la suite de blessures par balle lors de mission de police. En Allemagne, le nombre de tués par balle la même année s’élève à 14.

Des armes intermédiaires controversées

Globalement, les spécialistes estiment que la police française ne tue pas plus que ses voisins européens. Mais c'est le nombre de blessures mortelles qui place la France au rang des mauvais élèves. Depuis 2018, une trentaine de personnes ont été éborgnées ou mutilées en marge de manifestations. C'est sans équivalent en Europe de l'Ouest. Les grenades de désencerclement et les lanceurs de balles de défense (LBD) sont particulièrement critiqués. Ces armes intermédiaires sont en effet interdites chez beaucoup de nos voisins européens.

Le photographe Ameer al-Halbi lors d\'une manifestation à Paris, le 28 novembre 2020.
Le photographe Ameer al-Halbi lors d'une manifestation à Paris, le 28 novembre 2020. (GABRIELLE CEZARD / AFP)