VRAI OU FAKE : Les centrales à charbon vont-elles rouvrir ?

Publié Mis à jour
Vrai ou Fake : les centrales à charbon vont-elles rouvrir ?
Franceinfo
Article rédigé par
H. El Aflahi - franceinfo
France Télévisions

En France, deux centrales à charbon tournent toujours 700 heures par an. L'État souhaite augmenter ce taux pour les faire fonctionner pendant 100 heures jusqu'au 28 février prochain, pour ne pas impacter la production d'électricité du pays. 

Sur les réseaux sociaux, des internautes s’insurgent du retour du charbon. "La France a rouvert des centrales à charbon. Les écolos ? Un commentaire", peut-on lire sur Twitter. En réalité, le gouvernement ne compte pas rouvrir de centrales à charbon. Le décret actuellement à l’étude prévoit la possibilité d’augmenter le seuil de production des deux dernières centrales du pays. Actuellement, elles ne peuvent fonctionner que 700 heures par an. L’État souhaite passer à 1000 heures par an du 1er janvier au 28 février prochain. L’objectif est d’avoir une production suffisante d’électricité pour cet hiver, car le réseau de transport électrique s’inquiète d’un manque de capacité nucléaire. 

Des mécanismes d'urgence à éviter

D’abord, parce que le parc nucléaire vieillissant tourne au ralenti. Sur les 56 réacteurs présents sur le territoire, 11 sont à l’arrêt pour maintenance. Les fermetures des centrales à fioul et à charbon sont aussi responsables, tout comme le retard sur l’éolien et dans la construction de l’EPR de Flamanville. Des solutions drastiques pourraient être prises en cas de baisse de la production. "Le premier mécanisme d’urgence est l’interruptibilité, on coupe en quelques secondes des industriels rémunérés pour ça. On peut aussi baisser le réseau et enfin faire des coupures ciblées chez les particuliers et les petites entreprises à qui on couperait l’électricité pendant deux heures", explique Nicolas Goldberg, expert énergie chez Colombus Consulting. Des scenarii que l’exécutif souhaite éviter, mais pas question de rouvrir les centrales à charbon. Les deux dernières doivent fermer leurs portes d’ici 2024.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.