Vols dans les palaces : les précédents

a revoir

Présenté parNathanaël de Rincquesen

Diffusé le 29/07/2013 Durée : 00h40

Les spécialistes notent le professionnalisme de ce braqueur solitaire qui a mis la main sur plusieurs millions d'euros de bijoux. Un casse parmi les plus importants commis en France.

Braquage express, astucieux, et très souvent de sang-froid. Si voler était un art, certains truands auraient bien meilleure réputation. Comme ces 4 hommes qui, le 4 décembre 2008, font un butin record avenue Montaigne. 85 millions d'euros en un quart d'heure. Sans violence ni coups de feu : avec une perruque ! Un gang déguisé en femmes. Plus récemment, à Cannes, durant le Festival, les braqueurs ont été très organisés. En pleine nuit, ils descellent le coffre-fort d'une chambre d'hôtel. Dedans, des bijoux pour un million d'euros au moins. La porte de la chambre n'a pas été forcée. Des vols parfois trop audacieux, avec des bijoux difficiles à revendre.

Ces dernières années, des coups avaient été très bien réalises, mais les voleurs avaient très mal préparé la suite. Ils faisaient le casse du siècle, mais les bijoux étaient fiches, comme les tableaux de maître, donc impossibles a écouler sur le marche.

Les braqueurs de l'avenue Montaigne ont été arrêtés un an plus tard avec la quasi totalité du butin. En moyenne, les voleurs toucheraient entre 10 et 20 % de la valeur des bijoux et seraient presque toujours mandatés par des recéleurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==