Virus Ebola : surveillance mondiale

a revoir

Présenté parJulian Bugier

Diffusé le 03/08/2014Durée : 00h40

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Son fils risque la réclusion criminelle à perpétuité. Les obsèques d'Hugo Villerez seront célébrées demain à Dolomiéu.

Le virus Ebola sous surveillance mondiale. Les grande capitales occidentales multiplient les recommandations, la France déconseille tout voyage dans les pays d'Afrique touchés. Mais d'abord, direction les Etats-Unis.

Sa démarche semble fragile mais il tient debout. Enveloppé dans une combinaison intégrale et étanche, le docteur Kent Brantly arrive chez lui aux Etats-Unis, épaulé par un soignant lui aussi protégé de la tête aux pieds. Une scène retransmise en direct par les télévisions. Depuis hier soir, ce médecin de 33 ans fait la une des médias. Pour la première fois, une victime d'Ebola vient de poser le pied sur le sol américain.

On ne peut pas dire qu'on apporte le virus dans notre pays. C'est un patient malade qui a besoin de notre aide.

Le médecin a été rapatrié dans cet avion sanitaire pour éviter toute propagation du virus. Il travaillait au Liberia pour une association caritative quand il a été infecté. Une de ses collègues, elle aussi contaminée, devrait également rejoindre les Etats-Unis dans les prochains jours. Ce soir, les autorités indiquent que l'état du médecin semble s'améliorer mais il pourrait rester plusieurs mois en quarantaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==