Cet article date de plus de huit ans.

Virus Ebola : généraliser le traitement expérimental ?

Publié
Temps de lecture : < 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Le virus a déjà tué 1.350 personnes et un espoir se fait jour dans la lutte contre Ebola: 2 Américains contaminés sont guéris. Il n'existe encore aucun vaccin, mais ont été soignés avec un sérum seulement testé sur le singe. Ce traitement expérimental peut-il être généralisé.

Emu et visiblement en bonne santé, le médecin américain et sa collègue ont pu quitter l'hôpital après avoir reçu tous les deux un sérum, jamais testé sur l'être humain. Sont-ils vraiment guéris.

Vous avez une infection virale avec des complications d'organes, comme chez tous les patients atteints d'Ebola. Leur système immunitaire a pris le contrôle du virus, donc ce sont des patients guéris.

Le prêtre espagnol qui avait reçu le même traitement est décédé. Que peut-on en conclure.

Ce patient souffrait par ailleurs d'autres problèmes de santé graves. Le fait que le traitement n'ait pas suffi a endiguer les défaillances d'organes ne signifie pas qu'il ne sera pas efficace chez d'autres personnes.

Baptisé ZMap et développé par un laboratoire privé, ce sérum est un anticorps qui bloque le virus Ebola. Il n'avait été expérimenté jusque là que sur le singe. Peut-on généraliser ce traitement a tous les malades ? Pas pour l'instant, et pour au moins trois raisons.

Autre raison, les conditions matérielles insuffisantes pour distribuer le traitement dans les pays touchés. L'épidémie ne cesse de gagner du terrain. Deux nouveaux cas d'Ebola ont été dignostiqués aujourd'hui au Nigeria. Pourra-t-on éradiquer l'épidémie ? Non, car le virus se transmet a l'homme par les animaux, vraisemblablement les chauves-souris L'épidémie qui sévit depuis 6 mois en Afrique de l'Ouest, a fait au moins 1.350 morts, selon un dernier bilan.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.