Vagues de chaleur : un phénomène en expansion ?

a revoir

Présenté parJulian Bugier

Diffusé le 15/08/2013Durée : 00h40

Des étés plus chauds et des canicules plus nombreuses, c'est ce qui nous attend dans les 30 ans qui viennent. C'est la conclusion d'une grande étude sur le sujet. Les vagues de chaleur que nous avons connues seront plus fréquentes.

Il n'a pas fini de taper, le soleil. En Chine, la semaine dernière, vague de chaleur, et de baigneurs. 41 degrés. Du jamais-vu depuis 100 ans à Shanghaï'. Les pandas sont au régime glaçons. Les habitants font comme ils peuvent. Ces dernières années, les fortes chaleurs se sont multipliées. En 2011, canicule dans le centre et le nord-est des Estas-Unis. 50 degrés. On cuit un oeuf sur le capot de sa voiture. Des excès imputables à l'action de l'homme sur l'environnement, et qui vont se multiplier, d'après les scientifiques. Une étude américaine, cette semaine, démontre que les vagues de chaleur seront plus fréquentes Car les efforts sont insuffisants pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Premières touchées, les régions tropicales, mais les vagues de chaleur s'étendront. D'ici à 2020, 10 % de la surface terrestre sera concernée. D'ici à 2040, ce sera 20 %. L'Europe de l'Ouest, donc la France, ne sera pas épargnée. A la fin du siècle, 20 % des étés y seront caniculaires. Si nous réduisons notre pollution, le climat pourra se stabiliser, sinon ces vagues de chaleur s'amplifieront.

Bonsoir Jean Jouzel, vous êtes climatologue, membre du GIEC, Groupe intergouvernemental sur l'évolution du climat.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==