Syrie : nouvelle donne diplomatique

a revoir

Diffusé le 10/09/2013Durée : 00h50

Dans l'actualité internationale, on a le sentiment depuis hier soir d'assister à un tournant diplomatique. La proposition surprise de la Russie change la donne. Moscou propose de placer sous contrôle les stocks d'armes chimiques syriens Barack Obama parle de percée importante. En France, on affirme que sans les menaces d'intervention, la communauté internationale n'aurait pas trouve cette issue.

Des interviews en rafale pour Barak Obama venu convaincre une opinion américaine hostile à une frappe en Syrie. L'initiative russe a domine les entretiens. Une des journalistes lui demande si les frappes seraient mises sur pause si Damas acceptait le contrôle de ses armes chimiques.

Absolument, si cela se produisait ! Je ne pense pas que nous soyons arrivés à ce point si nous n'avions pas maintenu une pression avec les frappes.

Le Sénat américain a reporté le vote de procédure sur le recours à la force à mercredi. Il n'y a plus d'urgence. Pour la France, l'initiative russe pourrait constituer une avancée mais la fermeté reste de mise.

Nous accueillons cette nouvelle position avec intérêt mais aussi avec précaution. Nous ne voulons pas qu'elle puisse être utilisée comme une manoeuvre.

La France va proposer au Conseil de sécurité de l'ONU une résolution sur le contrôle et la destruction des armes chimiques. Avec un recours à la force en cas d'échec. Ce matin, les Russes ont indiqué qu'ils travaillaient avec Damas à l'élaboration d'un projet précis et concret sur le contrôle.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==