Sommet de l'OTAN : la Russie au coeur des discussions

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 04/09/2014Durée : 00h50

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

L'Elysée a fait cette annonce hier soir, quelques heures du sommet de l'OTAN qui a débuté ce matin à Newport, au Pays de Galles. Nous retrouvons sur place Maryse Burgot, bonjour. François Hollande cede-t-il a la pression américaine ou tente-t'il un coup diplomatique.

Maryse Burgot : La France était dans une position difficile. François Hollande qui est arrivé tout à l'heure aurait été dans une situation très inconfortable vis-à-vis de ses alliés de l'Otan, s'il n'avait suspendu ce contrat. Il est difficile de prôner la fermeté envers la Russie dans le dossier ukrainien, quand dans le même temps, on lui livre un navire. Les Français avaient jusqu'à présent résisté à ces pressions. Un pas de côté peut-être pour mieux rebondir ensuite, puisque la France dit que le contrat n'est pas annulé mais suspendu. Il est suspendu le temps d'amadouer les alliés de l'Otan, suspendu le temps d'un sommet, qui est crucial car il s'agit d'empêcher l'expansionnisme russe aux frontières de l'Europe.

Le JT
Les autres sujets du JT