Violences policières : ce que disent les chiffres

Les données recensées par l'IGPN (Inspection générale de la police nationale) traduisent une augmentation des violences policières en 2019.

En 2019, l'IGPN (Inspection générale de la police nationale) s'est vu confier 1 460 enquêtes, dont 868 pour violences volontaires. Un chiffre en augmentation de 41 % par rapport à 2018. Une hausse significative en partie due au mouvement des gilets jaunes (310 dossiers). Toujours d'après la police des polices, 88 % des incidents concernés ont eu lieu hors des commissariats.

Des violences à caractère raciste ?

Aucun chiffre précis ne permet de définir si les violences commises par des représentants des forces de l'ordre ont un caractère raciste. Selon l'IGPN néanmoins, une trentaine d'enquêtes étaient en cours en 2019 pour faits de racisme. Autre indication, fournie cette fois par le Défenseur des droits : 80 % de jeunes Noirs ou Arabes ont été contrôlés par la police entre 2012 et 2017. C'est beaucoup plus que pour le reste de la population (16 %).

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers à Lyon, le 20 octobre 2016. Photo d\'illustration.
Des policiers à Lyon, le 20 octobre 2016. Photo d'illustration. (JEFF PACHOUD / AFP)