VIDEO. Féminicides : "Je suis désolée parce que demain, tu vas mourir" : le message poignant d'Anne-Cécile Mailfert

La présidente de la Fondation des Femmes a livré un message déchirant, destiné directement aux futures victimes de féminicides.

BRUT

"Aujourd'hui, je souhaite m'excuser pour la mort violente qui t'attend."

Anne-Cécile Mailfert est la présidente de la Fondation des Femmes depuis 2016 et a choisi de se livrer à la cause des femmes, des violences qu'elles subissent, des injustices qu'elles vivent.

À travers son message, elle a ainsi pointé les différentes réalités inhérentes aux féminicides, en France notamment. "Tu mourras immolée, égorgée, poignardée, par arme à feu…. Mais je sais qui te tueras : tu le connais déjà, tu en as peur : c'est un homme. ton homme." Dans son allocution, Anne-Cécile Mailfert fait également référence à une problématique majeure : les choses ne changent pas. "Regardons les choses en face : si nos responsables ne réagissent pas alors que vous êtes 25 % de plus à être assassinées cette année, pourquoi le feraient-il après ta mort ?"

Un gouvernement déconnecté ?

La présidente de la Fondation des Femmes dénonce sans vergogne le manque d'investissement du gouvernement face aux féminicides croissants. Si la secrétaire d'État Marlène Schiappa a annoncé début octobe plus d'un milliard d'euros consacré à l'égalité femmes-hommes, Anne-Cécile Mailfert reste dubitative. "Ils préféreront financer l'armée plutôt que ta mise en sécurité (…) j'aurais voulu que le gouvernement ait mieux à t'offrir que ses condoléances."

En 2019, 122 femmes sont mortes sous les coups de leur conjoint ou ex-conjoint.

VIDEO. Féminicides : \"Je suis désolée parce que demain, tu vas mourir\" : le message poignant d\'Anne-Cécile Mailfert
VIDEO. Féminicides : "Je suis désolée parce que demain, tu vas mourir" : le message poignant d'Anne-Cécile Mailfert (BRUT)