Seine-Saint-Denis : le principal d'un collège et son adjoint visés par une enquête pour "agression sexuelle"

Le principal et son adjoint gestionnaire étaient en état d'ébriété au moment des faits, selon les deux plaignantes.

Le principal du collège international de Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis) et son adjoint gestionnaire sont en arrêt maladie depuis les faits.
Le principal du collège international de Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis) et son adjoint gestionnaire sont en arrêt maladie depuis les faits. (GOOGLE MAPS / FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

Le parquet de Bobigny, en Seine-Saint-Denis, a ouvert une enquête pour "violation de domicile" et "agression sexuelle", après les plaintes de deux surveillantes de l'internat du collège international de Noisy-le-Grand contre le principal de l'établissement et son adjoint gestionnaire, rapporte France Bleu Paris samedi 2 juin.

En état d'ébriété

Selon les plaignantes, les deux hommes, en état d'ébriété, auraient d'abord tenté d'entrer dans la chambre de l'une d'entre elles, dans la nuit du 24 au 25 mai. N'y arrivant pas, ils seraient entrés dans la chambre de la deuxième assistante d'éducation, sur laquelle ils auraient eu, toujours selon les plaignantes, des gestes déplacés.

Les deux femmes ont déposé plainte dès le lendemain. Le rectorat précise qu'elles bénéficient toutes les deux d'une protection et d'un accompagnement. Le principal et son adjoint gestionnaire sont en arrêt maladie depuis les faits.