La Maison des femmes, lieu de réparation pour les femmes victimes de violences

Une maison des femmes a ouvert ses portes à Saint-Denis. Un lieu d'aide et d'écoute pour les femmes victimes de violences. 

"La violence ne se manifeste d'abord pas par des signes physiques. Vous avez des coups, des hématomes, des brûlures. Parfois vous êtes morte, c'est un constat que l'on peut faire hélas", détaille Ghada Hatem, responsable de La Maison des femmes de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Cette gynécologue de profession a fondé La Maison des femmes de Saint-Denis. Un lieu dédié aux femmes vulnérables et victimes de violence.

Entre 50 et 80 femmes de profils différents chaque jour

Le lieu rencontre malheureusement une affluence conséquente. Chaque jour, ce sont entre 50 et 80 femmes qui viennent toquer à la porte de la maison. Des femmes aux profils variés."Ça va de madame Tout-le-monde à madame migrante ayant traversé la Libye ou elle a été violée, torturée et battue (...) Elles ne sont pas toutes pauvres, elles ne sont pas toutes d'origine étrangère (...) on parle de toutes les formes de violence, les violences physiques (...) mais aussi les violences psychologiques (...) et économiques", ajoute Gadha Hatem. En France, une femme décède tous les 3 jours sous les coups de son conjoint.

Illustration \"Complément d\'enquête\" : Agressions, harcèlement, sexisme : #MeToo pour rien ?
Illustration "Complément d'enquête" : Agressions, harcèlement, sexisme : #MeToo pour rien ? (BERTRAND GUAY / AFP)