VIDEO. Près de 20% de Français concernés par les nuisances sonores

L'exposition à un bruit intense peut traumatiser le système auditif. Les nuisances sonores peuvent alors perturber le sommeil et épuiser nerveusement.

France 3

Des milliers de voitures et de poids lourds, des trains et des avions par centaines : Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne) est à la croisée des transports. Le bruit a tout envahi au bord de la nationale. "Je prends des médicaments pour dormir, sinon, je n'y arrive pas avec tous ces bruits. J'ai des maux de tête incroyables", assure une habitante au micro de France 3.

Des niveaux de bruit excessifs en Île-de-France

Pour mesurer la qualité de l'environnement sonore en Île-de-France, l'Observatoire du bruit a installé une cinquantaine d'appareils permettant d'enregistrer tous les bruits. L'indice Harmonica, facile à lire pour le grand public, va de 1 à 10. "On a à la fois une note et une couleur", précise Matthieu Sineau, responsable du laboratoire de mesure de Bruitparif. L'indice monte jusqu'à 10 pour Villeneuve-Saint-Georges, qui est donc l'un des plus mauvais environnements sonores en région parisienne.

En Île-de-France, 20% de la population est potentiellement exposée à des niveaux de bruit excessifs. Il s'agit d'un enjeu de santé publique. "Quand on s'expose à un bruit intense, on s'expose à traumatiser le système auditif", rappelle le médecin Alain Londero.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un train de fret, le 25 septembre 2013 à Sélestat (Bas-Rhin).
Un train de fret, le 25 septembre 2013 à Sélestat (Bas-Rhin). ( MAXPPP)