Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Personnes âgées handicapées : à la découverte de l'Arche en Charente

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Si l'insertion des personnes handicapées s'est améliorée depuis la loi sur le handicap votée il y a dix ans, il reste encore beaucoup de chantiers à réaliser, notamment en matière de prise en charge du vieillissement. 

Un havre de paix. Dans la campagne charentaise, le foyer de l'Arche accueille des séniors déficients intellectuels et, quel que soit le handicap, chacun est libre de faire ce qu'il veut. Entre les éducateurs et les résidents, les liens sont très forts. Au fil des ans, ils ont tissé des relations fraternelles.
"Robert et moi, on se connaît depuis une douzaine d'années. Pour moi, ce ne sont pas des résidents, mais des personnes à part entière, des amis avec lesquels je suis content de vivre", assure l'un des éducateurs du centre.

"Pas une solution pour tous"

"Les pouvoirs publics ont compris, notamment en dialoguant avec les maisons de retraite elles-mêmes, que la maison de retraite n'était pas une solution pour tout le monde. Une solution pour certains peut-être, mais pas une solution pour tous", explique le responsable d'un foyer de l'Arche spécial senior.
Le coût d'hébergement dans un foyer médicalisé, organisé comme une famille, est de 3250 euros par mois, financé à 83% par le Conseil général. Mais les 30000 personnes âgées handicapées mentales en France n'ont hélas pas toutes la chance de trouver une place dans un foyer similaire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.