VIDEO. Deux femmes victimes de viol témoignent

Une équipe de France 2 a recueilli les paroles de deux femmes.

Laëtitia Legendre, Tatiana Daligault - France 2

SOCIETE - Une femme est violée toutes les 8 minutes en France. "Je déclare avoir été violée" est un manifeste signée par 313 d'entre elles dans le magazine Le Nouvel Observateur sorti en kiosque jeudi 22 novembre. 

Une équipe de France 2 a recueilli deux témoignages : deux femmes victimes de viol. Elles témoignent à visage caché tant il est diffcile pour elles de dire l'indicible. L'une d'elles a été violée par quelqu'un qui était un ami. Elle n'a porté plainte que cinq ans après les faits "C'était un fils de bonne famille qui avait plein d'amis, le rigolo de la classe qui s'amuse avec tout le monde, qui s'entend bien avec tout le monde, qui va faire de très bonnes études, qui va avoir une très bonne profession et j'ai peur pour ses prochaines amies", dit-elle.

Selon l'avocate Cathy Richard, "quand on se fait agresser dans la rue on n'hésite pas à aller déposer plainte. En revance quand l'agresseur est un proche, il y a toujours une notion de culpabilité pour la victime (...) d'abord, il y a l'idée de dire 'qui me croira ?', ensuite 'en quoi suis-je responsable ?'"

Une femme est violée toutes les 8 minutes en France.
Une femme est violée toutes les 8 minutes en France. (PAULINA WESTERLIND / BILDHUSET / AFP)