Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo 13h15. Matthieu Ricard au secours des sinistrés du séisme de 2015 au Népal

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
13h15 le samedi. Matthieu Ricard au secours des sinistrés du séisme de 2015 au Népal
Article rédigé par
France Télévisions

L'association humanitaire Karuna-Shechen, fondée par le moine bouddhiste français Matthieu Ricard, vient en aide aux victimes du tremblement de terre que le Népal a connu au printemps dernier. L'ONG est encore et toujours à l'œuvre sur le terrain. Extrait de "13h15 le dimanche".

Le tremblement de terre qui a frappé le Népal le 25 avril 2015 a fait plus de 8 000 morts, 14 000 blessés et près de huit millions de sinistrés. Avec son association Karuna-Shechen, le moine bouddhiste français Matthieu Ricard, 70 ans, a déjà porté assistance à 200 000 victimes du plus violent séisme que le pays ait connu depuis 1934.

Les besoins des populations restent très importants dans les villages les plus éloignés de la capitale, Katmandou, où tous les secours se sont en grande partie concentrés dans les semaines qui ont suivi le séisme meurtrier. Le traducteur pour le français du dalaï-lama reverse l'intégralité de ses droits d'auteur et bénéfices de ses conférences à son ONG, qui a financé de nombreux logements en tôle ondulée : "C'est déjà bien, il y a un abri. Vous imaginez vivre dehors, sous des bâches ?"

"On est en train de passer à la deuxième phase"

Matthieu Ricard constate l'état catastrophique dans lequel vivent encore les habitants d'un village, plusieurs mois après le tremblement de terre : "L'école était ici, tout au long... Et là, il y avait trois maisons..." rappelle-t-il avant d'engager la conversation avec un vieil homme dont il prend doucement la main : "Il est resté deux heures sous les décombres. Il a survécu et n'a rien de cassé, mais quand même..."

"Il y a encore beaucoup à faire, affirme le moine sans céder au découragement. La plupart des gens qui ont afflué de toutes parts sont repartis. C'est le moment de faire des plans à long terme. On est en train de passer à la deuxième phase, sur deux ou trois ans, pour aider les gens à reconstruire leur vie. On est sur le terrain, on y reste, on continue et on y sera encore..."

Laurent Delahousse a reçu Matthieu Ricard dimanche 18 octobre 2015 sur le plateau du journal de 20h sur France 2 (vidéo). 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.