Un constructeur allemand commercialise une "soucoupe volante" nazie (avant de la retirer de la vente)

La société Revell a reconnu que le caractère fictionnel de l'appareil n'apparaissait pas assez clairement sur le descriptif, alors que des historiens ont pointé du doigt le risque à laisser prospérer des théories proches des milieux complotistes.

La société Revell a commercialisé la maquette d\'une prétendue soucoupe volante allemande de la seconde guerre mondiale.
La société Revell a commercialisé la maquette d'une prétendue soucoupe volante allemande de la seconde guerre mondiale. (REVELL)

Hélicoptères, voitures, avions, navires... L'entreprise allemande Revell est spécialisée dans le modélisme, mais sa dernière création a de quoi surprendre. Celle-ci a dévoilé une soucoupe volante Haunebu II décrite comme un objet de la Seconde Guerre mondiale dont la vitesse aurait atteint 6 000 km/h. Pour embellir un peu les choses, le constructeur prend même le soin d'ajouter que le modèle a été l'objet de tests en 1943. "C'est le premier objet spatial du monde." Il s'agit évidemment d'une fiction, car cet appareil n'a jamais existé.

"Technologiquement impossible"

"Il était technologiquement impossible de construire quelque chose du genre à l'époque", explique l'historien Jens Wehner au Frankfurter Allgemeine Zeitung. Ce dernier prend la peine de commenter l'information, car il pense que la maquette représente un risque pour des modélistes amateurs. Des légendes sur des supposés ovnis nazis sont apparues peu après la fin de la guerre et certains cercles complotistes entretiennent encore aujourd'hui ce fantasme. "Les Ovnis sont, selon moi, une sorte de continuation pervertie de la propagande qui existait sous le régime nazi", résume Jens Wehner, du musée d'histoire militaire de Dresde.

Il suffit de réaliser quelques recherches avec le terme Haunebu pour arriver à des contenus plus ou moins ésotériques et complotistes. Le constructeur, lui, a vite reconnu que le caractère fictionnel de l'appareil n'apparaissait pas clairement dans ses descriptifs, avant de présenter des excuses. "L'entreprise se dissocie de toute glorification des conflits et du national-socialisme, précise un communiqué cité par la radio NDR (en allemand). Elle rejette la promotion des légendes extrémistes de droite et des théories du complot."

La société retire le produit de la vente

L'entreprise Revell a annoncé qu'elle allait modifier le texte sur les boîtes. En attendant, la production est interrompue et le modèle est retiré de la vente. Cela ne convainc pas le politologue Dierk Borstel, interrogé par la NDR. "Si une entreprise de bonne réputation propose désormais de tels objets, cela permet de propager ces idées. C'est un sujet de préoccupation et un signe d'avertissement pour notre culture démocratique." 

Initialement vendue au prix de 49,99 euros, cette étrange maquette de soucoupe volante atteint aujourd'hui des sommes affolantes. Ainsi, l'une des annonces consultées par franceinfo atteint désormais 550 euros sur un site de vente entre particuliers.