Mort d'un adolescent de 14 ans à Trappes : règlement de comptes ou balle perdue ?

Après la mort d'un garçon de 14 ans à Trappes (Yvelines) ce vendredi 1er mai, la ville de Trappes est en deuil.

France 2

Moussa, 14 ans, est mort vendredi 1er mai à l'hôpital de Trappes (Yvelines), touché peu avant par les tirs d'un pistolet mitrailleur, au pied d'un immeuble de la cité Albert-Camus. Les habitants sont sous le choc. "Le gamin, il n'a rien demandé (...) C'est une histoire de grands et c'est le petit qui a pris le coup", déplore une habitante.

Une guerre de territoire ?

Le garçon, atteint à l'abdomen, se trouvait avec un groupe de jeune quand la voiture a fait irruption et l'un des occupants ouvert le feu. L'un de ses amis, âgé de 17 ans, est lui touché à la jambe, ses jours ne sont pas en danger. L'adolescent n'était pas connu des services de police. Les enquêteurs s'interrogent : s'agit-il d'une balle perdue ou d'un règlement de compte ? "On ne peut pas exclure qu'il y ait eu une guerre de territoire pour du trafic de stupéfiants", confie au micro de France 3 le commissaire Jean-Marie Salanova. Depuis plusieurs semaines déjà, la ville de Trappes et le quartier où a éclaté la fusillade sont le théâte de violences.

Capture d\'écran Google Maps pointant sur Trappes (Yvelines).
Capture d'écran Google Maps pointant sur Trappes (Yvelines). ( GOOGLE MAPS / FRANCETV INFO )