Fusillade à Trappes : un possible règlement de comptes

Après la fusillade qui a causé la mort d'un adolescent ce vendredi 1er mai à Trappes, les enquêteurs envisagent plusieurs hypothèses.

France 2

Vendredi 1er mai, un adolescent de 14 ans a été tué par balles à Trappes (Yvelines), dans une fusillade. "C'est la police judiciaire qui a directement été saisie de l'enquête", déclare Fanny Stenneler, en direct de Trappes.

Plusieurs hypothèses sont envisagées par les enquêteurs, celle du règlement de comptes notamment. "Les deux victimes ne sont pas connues des services de police", précise la journaliste de France 2.

Des tensions dans le quartier

Elle confirme que ces derniers temps, la cité Albert Camus où s'est produit le drame a connu des tensions. Celles-ci n'ont toutefois jamais donné lieu à des événements aussi graves.

"Les enquêteurs vont travailler autour de la voiture retrouvée calcinée dans la ville de Beynes. Ils vont rechercher une empreinte, une trace ADN. Ils vont également entendre les témoins qui ont assisté à la fusillade", rapporte Fanny Stenneler. Dans la soirée, aucune piste précise ne se dessine encore.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vue aérienne du square Albert-Camus, en 2015, à Trappes (Yvelines).
Vue aérienne du square Albert-Camus, en 2015, à Trappes (Yvelines). (GOOGLE STREET VIEW / FRANCETV INFO)