Le livre "Tous à poil" en tête des ventes de livres chez Amazon.fr

Depuis qu'il a été critiqué publiquement par le patron de l'UMP Jean-François Copé, ce livre pour enfants sorti il y a trois ans est en train de devenir un best-seller.

La couverture de \"Tous à Poil\" (éd. du Rouergue), livre pour enfants abordant la question de la nudité, au centre d\'une polémique lancée par Jean-François Copé. 
La couverture de "Tous à Poil" (éd. du Rouergue), livre pour enfants abordant la question de la nudité, au centre d'une polémique lancée par Jean-François Copé.  (ROUERGUE / FRANCETV INFO)

Un joli coup de pub. Depuis qu'il occupe le devant de la scène politique et médiatique, Tous à poil se vend bien. Très bien même. Le livre pour enfants qui aborde le thème de la nudité a fait son entrée dans le top 100 des meilleures ventes de la version française d'Amazon. Mercredi 12 février, il s'est même hissé à la première place dans la liste des ouvrages les plus vendus, en France, par le géant américain de la vente de livres sur internet.

L'ouvrage de Marc Daniau et Claire Franek, publié par les éditions du Rouergue, est pourtant sorti il y a près de trois ans, en avril 2011. Il semble donc bien que la polémique attise la curiosité des lecteurs, intrigués par ce livre vendu moins de 15 euros.

"Un regard décomplexé sur la nudité"

Tous à poil est destiné, selon son éditeur, "à apporter un regard décomplexé sur la nudité". Il est composé de courts textes "à poil la maîtresse !", "à poil le policier !", "à poil les voisins !", accompagnés de ces personnages qui font partie "du quotidien ou de l'imaginaire des enfants", en train de se dévêtir.

Il figure surtout sur le site de l'ABCD de l'égalité, qui propose des ressources pour encadrer cette expérience visant à transmettre aux élèves la culture de l’égalité entre filles et garçons. Le président du l'UMP, Jean-François Copé, y a vu un très mauvais exemple à donner, en pleine polémique sur un supposé enseignement d'une prétendue "théorie du genre". L'éditeur, les auteurs et le gouvernement sont montés au créneau pour défendre ce livre.