Trottinettes électriques : vers une législation plus dure

Les trottinettes électriques se sont rapidement imposées dans le paysage urbain. Nouveau moyen de déplacement rapide et économique, mais non sans danger. Alors une réglementation plus contraignante est attendue pour septembre.

France 3

Elles sont partout, sur le trottoir ou sur les routes. Les trottinettes électriques ont envahi les rues des grandes villes, et sont à l'origine de nombreux accidents. "Sur les trottoirs, c'est un peu la cour de récréation", avoue Hachim Said Mohamed, utilisateur. Pour prévenir les conduites à risque, le ministère des Transports veut encadrer cette pratique en modifiant le Code de la route.

Jusqu'à 1 500 euros d'amende

La vitesse sera limitée à 25km/h et les trottoirs seront interdits. Il faudra emprunter les pistes cyclables, ou les routes limitées à 50 km/h. Côté équipement, le casque devient obligatoire jusqu'à 12 ans, tout comme les avertisseurs et phares la nuit. Les trottinettes pourront se garer sur le trottoir, à condition de ne pas gêner la circulation des piétons. En cas de non-respect de toutes ces nouvelles règles de circulation, l'amende peut varier entre 35 et 1 500 euros. Depuis février, une police municipale encadre les utilisateurs à Paris. 150 PV ont été établis pour circulation sur le trottoir. A l'échelle nationale, le décret pourrait prendre effet dès septembre prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des utilisatrices de trottinettes électriques, à Paris, le 22 octobre 2018.
Des utilisatrices de trottinettes électriques, à Paris, le 22 octobre 2018. (ONLY FRANCE / AFP)