Sécurité routière : polémique sur la limitation à 80 km/h

En juillet prochain, la vitesse sera limitée à 80 kilomètres par heure sur les départementales. La mesure fait polémique chez les automobilistes.

France 3

Entre Besançon (Doubs) et Vesoul (Haute-Saône), un tronçon d'autoroute est en phase de test. Il est l'un des trois seuls en France où la vitesse maximale est passée de 90 à 80 km/h pendant deux ans. Les automobilistes ont moyennement apprécié. Au-dessus de la limite, mais pas trop, ils ont pourtant effectivement réduit leur vitesse moyenne, passée de 86 à 81 km/h. Pour la sécurité routière, il s'agit déjà d'une victoire.

Une réforme efficace ?

Il y a 15 ans, l'arrivée des radars automatiques avait fait baisser la vitesse de 7 % et la mortalité de 37 %. L'État veut donc réduire la vitesse, mais certains professionnels doutent de l'efficacité de cette mesure. Dix kilomètres-heure en moins, cela représente quelques minutes de perdues par trajet et peut-être, pour certains, une nouvelle organisation de travail à adopter. Même constat pour cette députée En Marche ! qui avoue devoir faire un effort pour rester sous la limite. Le gouvernement devra convaincre de l'utilité de cette mesure au quotidien. Elle prendra effet le 1er juillet prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des employés de DIR Est installent un panneau de limitation de vitesse à 80 km/h sur un route nationale à Hyet (Haute-Saône), le 1er juillet 2015. 
Des employés de DIR Est installent un panneau de limitation de vitesse à 80 km/h sur un route nationale à Hyet (Haute-Saône), le 1er juillet 2015.  (SEBASTIEN BOZON / AFP)