Cet article date de plus de deux ans.

Limitation à 80 km/h : l'argent des amendes ira aux hôpitaux, promet Edouard Philippe

Sur RTL, le Premier ministre a assuré que l'argent "ne viendra pas alimenter le budget de l'Etat".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Premier ministre, Edouard Philippe, le 29 juin 2018 à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). (BERTRAND GUAY / AFP)

Une promesse, pour calmer la grogne contre la limitation de la vitesse à 80 km/h. Invité lundi 2 juillet sur RTL, le Premier ministre, Edouard Philippe, a assuré que l'argent des amendes "ne viendra pas alimenter le budget de l'Etat". "Il viendra alimenter le budget des établissements qui participent à la reconstruction des blessés", a promis le Premier ministre.

Une promesse déjà évoquée le 20 juin par Emmanuel Barbe, le délégué interministériel à la Sécurité routière. "De toute façon, l'argent des PV ira aux hôpitaux, ce n'est pas pour combler les dettes", avait-il déclaré sur RTL. Pour un excès de vitesse inférieur à 20 km/h, l'amende est de 68 euros.

Le Premier ministre a profité de cette intervention sur RTL pour défendre à nouveau la mesure. "Pour le dire de façon peut-être un peu triviale, l'objectif, ça n'est pas d'emmerder le monde. L'objectif, c'est de faire en sorte qu'il y ait moins de morts et moins de blessés graves", a-t-il déclaré.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.