80 km/h : les départements veulent choisir

Le gouvernement pourrait revenir sur la limitation à 80 km/h en offrant plus de latitude aux élus locaux dix mois après la mise en place de la mesure.

France 3

En Seine-et-Marne, 80% du réseau routier était passé aux 80km/h. Une aberration pour le président du conseil départemental, Patrick Septiers. Selon la règle, toutes les routes à double sens sans séparateur central doivent être limitées à 80 km/h. Mais pour lui, la vitesse doit aussi être adaptée en fonction de la visibilité et du revêtement et c'est au département de décider. Alors que le gouvernement pourrait donner plus de pouvoirs aux élus locaux, la prévention routière s'inquiète.

"Elle pourra causer des morts et des blessés graves"

"On a tendance à vouloir faire rouler vite quand on a des routes bien dessinées avec un bel enrobage et c'est justement là où les gens se tuent", dénonce Anne Lavaud, déléguée générale de l'association Prévention routière. Elle tient à rappeler la responsabilité des élus sur cette décision de la limitation de vitesse. "Elle pourra causer des morts et des blessés graves", selon elle. En Seine-et-Marne, les élus planchent déjà sur les futurs tronçons qui pourraient repasser à 90 km/h.

Le JT
Les autres sujets du JT
La limitation de la vitesse à 80 km/h est en vigueur sur la plupart des routes secondaires, en France.
La limitation de la vitesse à 80 km/h est en vigueur sur la plupart des routes secondaires, en France. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)