Cet article date de plus de trois ans.

Intempéries : les sans-abri à l'épreuve d'un froid mordant

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Intempéries : les sans-abri à l'épreuve d'un froid mordant
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Comment s'est déroulée cette nuit glaciale, du 7 au 8 février, pour les sans-abri ? Le gouvernement promettait 1 000 places supplémentaires en hébergement d'urgence. Les bénévoles des associations ont effectué des maraudes dans les rues de Paris. Reportage.

C'est un endroit où l'on vient se mettre au chaud, se reposer, recharger toutes les batteries. Un accueil de jour ouvert toute l'année, mais qui, lorsque le froid devient glaçant, voit arriver de nouveaux visages, comme Aïssa, 53 ans, couvreur-zingueur en CDI, mais sans domicile fixe. Des conditions de survie difficiles, particulièrement ces derniers temps. Les températures sont descendues cette nuit à Paris bien au-dessous de 0 °C.

145 000 places d'hébergement d'urgence dans toute la France

Pour les bénévoles de la Croix-Rouge, une urgence : trouver les personnes isolées et leur proposer un peu de chaleur. Un verre de soupe pour se réchauffer, essentiel, car avec ce froid, il y a danger de mort à dormir dehors. Hier soir, avec le plan Grand Froid, 17 500 places d'urgence étaient ouvertes à Paris et 145 000 dans toute la France. Trop peu pour que chacun y trouve sa place.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers SDF

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.