Cet article date de plus de cinq ans.

Santé : le thermalisme se paye une cure de jouvence

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Santé : le thermalisme se paye une cure de jouvence
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Dans les stations thermales, la clientèle se rajeunit de plus en plus grâce aux nouvelles offres des stations. Les explications de France 2.

 Dans un établissement thermal des Pyrénées, Edwina et Sarah, deux trentenaires, sont venues soulager leur dos. Ce qu'elles ont choisi, c'est la mini cure : six jours de traitement et d'activités bien-être, des bains de boue par exemple, mais non remboursées. Car pour être prise en charge par la Sécu, une cure thermale doit durer 18 jours.

Le thermalisme en bonne santé

Ces patients en quête de résultats rapides, c'est la nouvelle tendance dans les stations thermales. Ici, cette nouvelle clientèle représente 10% de la fréquentation et 4% du chiffre d'affaires. Des fidèles du thermalisme de plus en plus jeunes, que l'on retrouve partout et plus particulièrement dans une station à Evian-les-Bains (Haute-Savoie). Ici, Suzanne et sa fille de huit mois viennent régulièrement profiter d'un soin à la carte au milieu des curistes. Une clientèle occasionnelle en forte hausse que l'établissement continue de développer. Et surtout une nouvelle demande qui contribue à la bonne santé du thermalisme : sa fréquentation a augmenté de 2,5% l'année dernière.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.