L'endive de pleine terre obtient le Label rouge

Le ministère de l'Agriculture vient de décerner le Label rouge à l'endive de pleine terre.

FRANCE 3

Le Nord est à la fête au Salon de l'agriculture, cette année. Les producteurs d'endives, dont la consommation diminue, viennent d'obtenir le Label rouge.

Seules les endives de pleine terre ont obtenu le fameux label. Car il faut bien l'avouer, ces légumes sont de plus en plus rares. La plupart des chicons sont cultivés en intérieur. Pour cela, des racines sont récoltées en octobre et stockées en chambre froide. Puis, elles sont placées dans des bacs avant d'être acheminées en chambre noire. Quelques semaines après, un bourgeon apparaît : l'endive est née.

98% des endives sont produites de cette manière. Bernard Decherf en cultive plus de mille tonnes chaque année. "Quand on était dehors, on était tributaire des conditions climatiques", se souvient le cultivateur.

Un gage de qualité

Pourtant, traditionnellement, la culture de l'endive se faisait en pleine terre. Les racines étaient replantées et protégées sous des couches de paille et de couvertures plastiques.

Robert et Martine Delevoye cultivent le légume en extérieur. "La semaine dernière, il gelait, on était en chantier, en train de casser l'endive", souligne la productrice.

Alors, pour préserver ce type de production, l'endive de pleine terre vient d'obtenir le Label rouge, un gage de qualité décerné par le ministère de l'Agriculture.

Le JT
Les autres sujets du JT