Guerre en Ukraine : Emmanuel Macron fera un passage express au Salon de l'agriculture samedi

En raison de l'actualité internationale et de la guerre en Ukraine, le chef de l'Etat devrait avoir quitté les allées du Salon de l'agriculture en milieu de journée, samedi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le chef de l'Etat, Emmanuel Macron, lors d'un déplacement à Station F, à Paris, le 16 février 2022. (SARAH MEYSSONNIER / POOL / AFP)

Ce devait être l'un de ses premiers moments de campagne en tant que candidat à l'élection présidentielle. Mais guerre en Ukraine oblige, Emmanuel Macron va se contenter d'un passage beaucoup plus bref que d'habitude au Salon de l'agriculture, qu'il inaugurera samedi 25 février avant de laisser son Premier ministre Jean Castex déambuler au milieu des stands.

>> Crise en Ukraine : suivez les dernières informations dans notre direct

Selon la présidence, le chef de l'Etat va arriver tôt à la porte de Versailles pour un échange avec les organisations agricoles et "les représentants de filières interprofessionnelles", suivi d'un "passage devant la vache égérie" et l'inauguration du salon proprement dite. "Dans le contexte actuel, le président de la République a néanmoins tenu à être aux côtés des agriculteurs et respecter cette tradition républicaine en ouvrant le Salon de l'agriculture", a souligné l'Elysée.

Castex chargé de faire "la déambulation"

De source gouvernementale à l'AFP, Emmanuel Macron, qui avait passé douze heures au salon en 2020 (l'édition de 2021 avait été annulée à cause de la pandémie de Covid-19), devrait arriver vers 7 heures avant de s'éclipser rapidement. "Le président sera parti à la mi-journée", explique l'Elysée à franceinfo. Il reviendra cette année au Premier ministre Jean Castex de faire "la déambulation et la visite de stands", selon l'Elysée.

Rendez-vous incontournable d'une campagne présidentielle, le Salon de l'agriculture était envisagé, selon des sources au sein de la majorité, comme l'une des rampes de lancement possibles de la candidature d'Emmanuel Macron, qui n'a toujours pas officiellement annoncé son intention de briguer un nouveau mandat à l'Elysée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Salon de l'agriculture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.