Seine-Saint-Denis : les quatre jeunes arrêtés après l'expédition punitive contre des Roms seront jugés le 17 avril

Les prévenus ont été présentés mercredi devant le tribunal correctionnel de Bobigny. Leur procès a été renvoyé.

Le tribunal de Bobigny, le 3 mars 2017.
Le tribunal de Bobigny, le 3 mars 2017. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

Les quatre jeunes gens arrêtés après l'expédition punitive contre la communauté rom, dans la nuit de lundi à mardi dernier, seront finalement jugés le 17 avril, rapporte mercredi 27 mars France Bleu Paris. Les prévenus, âgés de 18 à 22 ans, ont été présentés mercredi devant le tribunal correctionnel de Bobigny. Ils devaient être jugés en comparution immédiate mais leur procès a été renvoyé au 17 avril.

Les quatre prévenus libres sous contrôle judiciaire

Les quatre jeunes, poursuivis pour des faits de violences à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), sont repartis libres du tribunal mais sous contrôle judiciaire, en attendant l'audience. Ils sont soupçonnés d'avoir participé à l'expédition punitive, durant laquelle un Rom a été roué de coups et a reçu des pierres.

Une fausse rumeur circulant sur les réseaux sociaux, est à l'origine de ces actes de violence. Elle affirme que des Roms tentent d’enlever des enfants et des adolescents en Seine-Saint-Denis dans une camionnette blanche. Cette rumeur a déclenché une vague de violences.