VIDEO. Leonarda : Hollande a "porté un coup terrible à l'autorité de l'Etat" selon Copé

Le président de l'UMP estime qu'en proposant à la jeune sans-papiers de revenir en France, le chef de l'Etat "se moque des Français".

Cette vidéo n'est plus disponible

François Hollande a porté un "coup terrible à l'autorité de l'Etat" dans l'affaire Leonarda et "Manuel Valls a surjoué la martialité", a dit, samedi 19 octobre au soir, Jean-François Copé, sur BFMTV. "On se moque des Français, de la loi", a déclaré le président de l'UMP,  en estimant que François Hollande avait "manqué de fermeté" et s'était "ravalé au rang du chef du PS" en faisant "une synthèse introuvable entre les courants de la gauche".

Ces déclarations interviennt quelques heures après l'intervention du chef de l'Etat à la télévision, durant laquelle le présient a proposé à Leonarda, la jeune rom expulsée avec ses parents vers le Kosovo, de revenir en France poursuivre ses études, mais seule. "Qu'on ne vienne pas nous parler d'humanité ou de fermeté, attaque Jean-François Copé. Il n'y a pas d'humanité e la part d'un homme, qui par ailleurs est père de famille, qui peut penser qu'on peut séparer une enfant de sa famille." Puis le président de l'UMP a estimé que la proposition faite à Leonarda ne réglerais rien, la jeune fille pouvant faie jouer le regroupement familial si elle revient en france, selon lui.

 

Jean-François Copé, le président de l\'UMP, le 18 septembre 2013, à Tournefeuille (Haute-Garonne).
Jean-François Copé, le président de l'UMP, le 18 septembre 2013, à Tournefeuille (Haute-Garonne). ( MAXPPP)