13h15, France 2

VIDEO. L'antisémitisme est-il de retour en France ?

Le terrorisme islamiste a fait des juifs l'une de ses cibles principales. Au quotidien, la parole antisémite s'est libérée, sur internet comme dans la rue, et le nombre d'exactions est en augmentation en France. Soixante-dix ans après la Seconde Guerre mondiale, les Français juifs semblent subir un regain d'antisémitisme. 

Voir la vidéo
13H15 LE DIMANCHE/FRANCE 2

Tags sur les lieux de culte, insultes au quotidien dans la rue ou les cours d'école… Les Français de confession juive sont régulièrement pris pour cibles. Sylvain Zenouda, un ancien commissaire de police, recense les agressions contre les juifs pour le Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme. Il signale les exactions à la justice. "On est passé de 300-400 agressions à l'année, physiques ou verbales, à environ 1 000  [...] explique-t-il. C'est un leitmotiv, on n'aime pas les juifs, on leur dit et on leur fait peur."

La parole antisémite s'est libérée sur internet, mais aussi dans la rue. Comme lors de la manifestation "Jour de colère" le 26 janvier 2014. Ce jour-là, des militants d'extrême droite et des catholiques intégristes ont scandé leur haine des juifs dans les rues de Paris !

Assassinés parce qu'ils sont juifs

"C'est maintenant un phénomène de société fondamental, analyse Sylvain Zenouda. Comment va-t-on pouvoir passer les vingt prochaines années ? Vers quoi va-t-on se diriger ? Il faut qu'il y ait un raidissement de la part de tous ceux qui ont la capacité de se rappeler ce que doit être la France. Celle des libertés, celle qui est ouverte à tous, qui réfléchit, qui a une culture… C'est cela qu'il faut faire passer."

N'oublions pas les attentats terroristes islamiques, et les juifs attaqués à cause de leur confession :  l’assassinat d’Ilan Halimi (2006), la tuerie de Mohamed Merah dans une école juive (2012), la prise d'otages de l'Hyper Cacher (2015) ou encore l'attaque à la machette à Marseille d’un professeur portant sa kippa (2016)… Soixante-dix ans après la Seconde Guerre mondiale, peut-on de nouveau risquer sa vie pour le simple fait de porter une kippa dans la rue ou de faire ses courses dans un magasin casher ? 

Module 13h15 le dimanche du 24 septembre 2016
Module 13h15 le dimanche du 24 septembre 2016 (13h15 le dimanche/France 2)