VIDEO. L'imam de Drancy chahuté par un autre dirigeant musulman au ministère de l'Intérieur

Hassen Chalghoumi, imam médiatique et controversé, donnait une interview lorsque le président des Etudiants musulmans de France l'a interrompu lundi.

FRANCE 2

La "journée de dialogue" avec les différents responsables musulmans de France ne se déroule pas forcément sans accrocs. En pleine interview devant la presse, Hassen Chalghoumi, le président de l'Association culturelle des musulmans de Drancy, a été vivement pris à partie par Anas Saghrouni, le président des Etudiants musulmans de France, lundi 15 juin, au ministère de l'Intérieur.

Une altercation survenue alors que le gouvernement cherche des solutions pour l'organisation de l'islam de France. L'objectif est de lancer une nouvelle instance représentative. 

Hassen Chalghoumi, imam médiatique et controversé

Hassen Chalghoumi, imam médiatique et controversé, s'exprime devant les caméras lorsque qu'Anas Saghrouni lui coupe la parole, lançant aux journalistes : "Cette personne ne représente aucun musulman, il est rejeté par tous les jeunes musulmans". Sans laisser son interlocuteur répondre, il ajoute que "c'est une honte pour la communauté musulmane". "C'est un avis parmi tant d'autres", a juste le temps de rétorquer Hassen Chalghoumi.

Organiser la deuxième religion de France pour les quelque 4 à 5 millions de croyants, pas tous pratiquants, reste un grand chantier pour le Premier ministre et son ministre de l'Intérieur, tant les divergences sont nombreuses, comme l'illustre cette altercation.

Hassen Chalghoumi, Imam de Drancy (à gauche) et Anas Saghrouni, le président des Etudiants musulmans de France (à droite), le 5 juin 2015 au ministère de l\'Intérieur
Hassen Chalghoumi, Imam de Drancy (à gauche) et Anas Saghrouni, le président des Etudiants musulmans de France (à droite), le 5 juin 2015 au ministère de l'Intérieur (FRANCEINFO)