Vacances de la Toussaint : l'absence des touristes étrangers se fait ressentir

Publié
Vacances de la Toussaint : l'absence des touristes étrangers se fait ressentir
FRANCE 2
Article rédigé par
A.Domy, A.Malesson, C.Chabaud, C.La Rocca J-.M.Talenton, Images drone : Fabrice Infre Single Prod Office de Tourisme du Grau du Roi - France 2
France Télévisions

Après une période compliquée liée au Covid-19, les touristes et vacanciers profitent des vacances de la Toussaint pour remplir les terrasses et hôtels. Mais les touristes non-européens ne sont pas au rendez-vous.

Au Grau du Roi, dans le Gard, on se croirait en été au vu du sable, du soleil et des touristes présents dans les eaux du sud de la France. "Elle est très bonne, un peu fraîche mais ça va, ça fait du bien", déclare une femme, les jambes dans l'eau. Les bonnes conditions météorologiques dans la région en ce début de mois de novembre sont encourageantes pour les affaires liées au tourisme. Les hôtels et campings font le plein, après une année marquée par le Covid-19. "Cette année particulièrement, cela marche très fort sur la deuxième semaine", explique Mathilde Sauvaire, directrice du camping "Les petits Camarguais".

Peu de touristes étrangers, mais beaucoup plus proches

Dans la petite commune de Bonnieux, située dans le Vaucluse, les accents étrangers des touristes italiens et anglais se font de nouveau entendre. Ces derniers, séduits par le paysage français, en profitent. "On aime beaucoup la France, et on voulait venir quelque part où le temps est un peu meilleur qu'en Angleterre", explique un touriste anglais. Dans certains hôtels de la région, le taux de touristes américains et asiatiques a fortement chuté.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.