Discriminations : les Français n'ont jamais été aussi nombreux à revendiquer leur tolérance, selon un rapport

La Commission nationale consultative des Droits de l'homme a dressé un état des lieux du racisme, de l'antisémitisme et de la xénophobie en France aujourd'hui.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une poignée de mains entre deux personnes. (FREDERIC CIROU / MAXPPP)

Les Français se disent de plus en plus tolérants envers les religions ou les minorités : c'est une des conclusions du rapport de la Commission nationale consultative des Droits de l'homme (CNCDH) publié lundi 18 juillet, que franceinfo a pu consulter.

Cette commission indépendante, qui a interrogé un panel représentatif de 1300 Français ces derniers mois, dresse un état des lieux du racisme, de l'antisémitisme et de la xénophobie en France en 2022.

Selon ce rapport, lutter contre toutes formes de discriminations est nécessaire pour l'immense majorité des sondés. Et ils sont de plus en plus nombreux à le penser. Toutefois certains groupes restent particulièrement stigmatisés en France comme les Roms : 60% des sondés estiment qu'ils ne sont pas intégrés dans notre société.

L'Islam reste également une religion plutôt mal perçue en France, selon le rapport, même si ce sentiment de défiance est en constant recul ces dernières années.

Enfin la Commission relève un paradoxe dans notre société : les Français prônent la tolérance, mais, en même temps, dans les faits, les agressions ou les insultes à caractère raciste sont en nette augmentation en France, contre les personnes noires et arabes majoritairement. Et de plus en plus, alerte le rapport, contre les Asiatiques.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Religion

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.