Samuel Paty : l'hommage de la nation et de ses proches

Le rock, ses amis et le symbole de la Sorbonne… un dernier hommage a été rendu mercredi 21 octobre à Samuel Paty, le professeur mort vendred pour avoir voulu enseigner la liberté d'expression. La Légion d'honneur lui a été remise à titre posthume.

Dans la cour de la Sorbonne à Paris, temple du savoir et de la connaissance, un hommage national a été rendu à Samuel Paty, un enseignant victime du terrorisme, mercredi 21 octobre. Il avait 47 ans, défendait l'école publique, les valeurs républicaines et laïques et la liberté d'expression. Une chanson de U2, choisie par la famille, résonne dans l'université mercredi soir. L'assassinat de Samuel Paty a bouleversé la France.

Émotion à la lecture d'un texte de Camus

Entre les statues de Louis Pasteur et de Victor Hugo, l'un de ses amis, professeur lui aussi, s'avance. Ses mots sont ceux d'un texte de Jean Jaurès dédié aux instituteurs et aux institutrices. Intense émotion, aussi, lorsque résonne une lettre d'Albert Camus à son instituteur, que l'écrivain a écrite après avoir reçu le prix Nobel de littérature. Le texte est lu par une élève. Enfin, Emmanuel Macron a tenu un discours dans lequel il a dénoncé "les lâches qui ont livré l'enseignant aux barbares". Le chef de l'État a remis la Légion d'honneur à titre posthume à l'enseignant.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un rassemblement sur la Place de la Sorbonne pour assister à l\'hommage rendu à Samuel Paty, le mercredi 21 octobre.
Un rassemblement sur la Place de la Sorbonne pour assister à l'hommage rendu à Samuel Paty, le mercredi 21 octobre. (BERTRAND GUAY / AFP)