Harcèlement : après des propos virulents sur l'islam, des adolescents menacés de mort

Victime de menaces de mort après ses propos sur l'islam, un adolescent témoigne au micro de France Télévisions. Dans la même situation, une jeune femme vit "bunkerisée".

France 3

L'étincelle qui a mis le feu aux poudres est partie d'une vidéo sur les réseaux sociaux, postée trois jours après l'assassinat de Samuel Paty. Il s'agit d'une critique de l'islam et de la religion par un lycéen homosexuel ; immédiatement, des commentaires haineux lui sont envoyés. Il a transmis à France Télévisions leur copie. "Sale PD de tes morts walahi jte retrouve je tegorge", dit l'un d'entre eux. "On va te retrouver et te décapiter", menace un autre.

"Sa vie a basculé"

Désormais, le jeune homme dit craindre pour sa sécurité. Une autre lycéenne, Mila, 17 ans, a également été menacée, dans la semaine du 16 novembre, pour des propos virulents sur l'islam. Depuis ses premières déclarations en janvier, elle aurait reçu 50 000 messages d'insultes sur les réseaux sociaux. "Sa vie a basculé : elle a 17 ans, elle vit comme les gens de 'Charlie Hebdo' maintenant, bunkerisée. C'est insupportable", témoigne Me Richard Malka, son avocat.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les victimes ne pensent pas toujours à le faire dans l\'immédiat, mais conserver des captures d\'écran des messages peut être un élément déterminant pour les victimes de harcèlement en ligne, selon l\'avocat Thierry Vallat.
Les victimes ne pensent pas toujours à le faire dans l'immédiat, mais conserver des captures d'écran des messages peut être un élément déterminant pour les victimes de harcèlement en ligne, selon l'avocat Thierry Vallat. (ERIK NYLANDER / AFP)