Pédophilie : soupçons sur 300 prêtres aux États-Unis

Le procureur de Pennsylvanie (États-Unis) a mis à jour 70 ans d'abus sexuel dans cet État du nord-est du pays. Quelques 300 prêtres sont accusés d'avoir agressé des milliers d'enfants.

FRANCE 2

Après deux ans d'enquête et en présence des victimes, le procureur général de Pennsylvanie (États-Unis), Josh Tapiro, a livré ses conclusions. Au total, 300 prêtres sont accusés d'avoir abusé sexuellement au moins 1 000 enfants. "Les prêtres ont violé des petits garçons et des petites filles et les responsables des diocèses n'ont rien fait. Ils ont tout caché pendant des décennies", a-t-il déclaré. La justice dénonce en effet le fait que l'Église ait fermé les yeux pour protéger ses prêtres.

"La réparation financière est le seul moyen d'atteindre l'Église"

Plus de 30 ans après les faits, les victimes ont bien du mal à raconter leur histoire et demandent à la justice une condamnation. "La réparation financière est le seul moyen d'atteindre l'Église, estime Shaun Dougherty, une victime présumée. Elle se fiche des enfants, ce qui l'intéresse, c'est l'argent." L'ancien Évêque de Pittsburgh a présenté ses excuses. Et pour cause, un tiers des prêtres accusés viennent de son diocèse.

Le JT
Les autres sujets du JT
La cathédrale d\'Osorno (Chili). L\'évêque d\'Osorno, Juan Barros, est accusé d\'avoir couvert des cas d\'abus sexuels. 
La cathédrale d'Osorno (Chili). L'évêque d'Osorno, Juan Barros, est accusé d'avoir couvert des cas d'abus sexuels.  (FERNANDO LAVOZ / NURPHOTO / AFP)