Pédophilie : le mea culpa de l'Église

Ce lundi 7 novembre, des messes de pardon aux victimes des prêtres pédophiles doivent se tenir partout en France.

FRANCE 3

Après des mois de scandales de pédophilie au sein de l'Église, pour la première fois les évêques français demandent pardon. Ils sont donc des centaines à prier à Lourdes (Hautes-Pyrénées) ce lundi 7 novembre. Réunis pour leur conférence annuelle, les évêques assisteront ce lundi à une messe où ils demanderont pardon aux victimes des prêtres pédophiles, pardon pour le silence coupable de l'Église.

Dérisoire ?

L'homélie de cette messe de pardon, c'est Monseigneur Crépy qui la prononcera. Il dirige la commission permanente de lutte contre la pédophilie. Après des années d'omerta, l'Église a mis en place depuis six mois des cellules d'écoute des victimes dans chaque diocèse. Mais certaines victimes jugent un peu dérisoire cette journée de pardon. C'est le cas de Nanou Couturier qui n'a même pas été conviée à l'événement. "Est-ce qu'une prière, est-ce qu'un recueillement peut arranger quelque chose ? En ce qui me concerne, je dis non", explique-t-elle. Partout en France, des messes seront célébrées avec ce même message de pardon.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des évêques sont réunis à Lourdes depuis le vendredi 4 novembre pour prier pour les victimes d\'abus sexuels dans l\'Église de France. 
Des évêques sont réunis à Lourdes depuis le vendredi 4 novembre pour prier pour les victimes d'abus sexuels dans l'Église de France.  (LAURENT DARD / AFP)