Pédocriminalité : quelles pistes pour réformer l’Église catholique ?

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Pédocriminalité : quelles pistes pour réformer l’Église catholique ?
france 2
Article rédigé par
C. Giroud - France 2
France Télévisions

Les institutions ecclésiastiques ont évoqué leur douleur et leur honte après la révélation des conclusions du rapport Sauvé sur les violences sexuelles au sein de l’Église catholique. Comment pourra-t-elle se réformer ?  

Le rapport Sauvé sur les violences sexuelles dans l’Église catholique préconise que cette dernière reconnaisse la qualité de victime par l'intermédiaire d'une instance indépendante. Une première étape, avant de fixer une indemnisation correspondant à la réparation d'un préjudice. Cette réparation ne peut toutefois pas être forfaitaire. Au sujet de la confession, la Commission considère que la personne recevant des informations à propos de mauvais traitements sur des enfants doit, en application du code pénal, les signaler aux autorités judiciaires. La Commission estime que la loi de la République doit primer, et que le secret de la confession ne peut lui être opposé.  

Pas d'abolition du célibat des prêtres 

Sur la gouvernance de l’Église, la Commission propose davantage d'ouverture, et notamment que des laïcs puissent accéder aux instances décisionnelles. Par ailleurs, elle ne recommande pas l'abolition du célibat des prêtres, qui n'est pas identifié comme une cause des abus. Enfin, en matière de prévention, la Commission suggère la mise en place de plans de prévention des risques, et leur cartographie, sur le même modèle qu'en entreprise.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.